Articles-Lire la suite....

De A jusqu’à Z

Nicolas est un véritable vigneron, lui et son équipe assurent la totalité du travail nécessaire pour vous offrir sur votre table d’excellents vins alsaciens.
Tous les travaux de la vigne, la taille, la récolte la vinification la mise en bouteille et la commercialisation sont assurées par nous-mêmes” nous précise-t-il.

Jean, Fernand, Ariel et Nicolas

Le nom de Pernet ne sonne pas du tout l’Alsacien, c’est l’occasion de préciser que la famille Pernet est d’origine champenoise. C’est pendant la période 14-18 que Jean Pernet communiqua avec sa marraine de guerre Thérèse Zaeppfel qui deviendra par la suite son épouse. Elle possédait une  exploitation viticole en polyculture. De cette union est né Fernand Pernet qui développera par la suite le domaine à l’aide de son fils Ariel. Aujourd’hui la relève est assurée par Nicolas. Une génération de passionnés qui ont donné tout leur amour de la vigne pour obtenir un fabuleux nectar.

Les vins du domaine sont issus d’une viticulture raisonnée, ils porteront d’ici quelques mois, le label HVE – Haute Valeur Environnementale, c’est un gage de qualité avec un cahier des charges spécifiques.
Le domaine est réparti en plaine et coteaux, sur 5 communes ce qui représente 50 parcelles.

Plus de la moitié des bouteilles sont vendues à des particuliers

Le raisin récolté est vendu pour moitié à deux négociants. L’autre moitié est vinifié par Nicolas. Plus de la moitié des bouteilles sont vendues à des particuliers, en vente directe lors de foires de salons et par le biais de correspondants locaux, ce qui lui occasionne beaucoup de déplacements dans toute la France. Les vendanges sont réalisées pour un tiers à la main et pour deux tiers à la machine, elles durent 3 semaines.

Tous les cépages alsaciens y sont cultivés et vinifiés  

Les incontournables Sylvaner, Pinot blanc, Riesling, Muscat, Pinot gris, Pinot noir sont élevés avec soins. Sans oublier les Crémants blanc et rosé.
Nous retrouvons également quelques cuvées spécialisées, notamment le Gewurztraminer en vendange tardive. Puis deux nouveautés dénommées :  ” l’Audacieux “, à base de raisin Sylvaner sur mûri. Et le petit dernier appelé ” l’Ambitieux “, un Pinot Gris  gourmand “. Deux créations de Nicolas qui lui tiennent tant à cœur.

Cette rencontre nous a permis aussi de rencontrer Ariel, qui après Fernand, a assuré de nombreuses années les Circuits-Courts. Aujourd’hui il assure l’accueil au caveau et de petites livraisons.

Prioriser la vente en bouteilles
Quand nous parlons de l’avenir avec Nicolas, il nous indique qu’il va de plus en plus se tourner vers la vente en bouteilles. Les objectifs sont aussi d’améliorer sans cesse la qualité et de mettre en valeur ce terroir spécifique, comme l’ont fait les générations précédentes. Pas facile à réaliser il faut de la volonté et des moyens importants, mais à 23 ans Nicolas a une farouche volonté de progresser et de toujours faire mieux. Croyez-nous il sait où il va !
À la question de qu’est-ce qui le motive pour cette fidélité envers les Circuits-Courts, il nous répond : “Mes produits sont vendus sans intermédiaire et nous rencontrons une très grande fidélité des clients”

Vous pouvez rencontrer Nicolas sur son domaine 20 rue du Général de Gaulle à Dambach-la-Ville

03 88 92 42 17 –  06 47 86 23 69 –

Email : alsacepernet@hotmail.com

Un petit clic pour voir ce qu’il produit et les prix

HVE : La certification Haute Valeur environnementale HVE est une mention officielle gérée par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. Elle atteste que les viticulteurs se soucient de l’environnement et de son écosystème. Le cahier des charges porte sur la  biodiversité de l’exploitation, l’utilisation limitée des fertilisants et des pesticides et la  préservation de la ressource en eau.Intégrer une recette alsacienne

Recette de Baeckeoffe alsacien

Ingrédients :

Recette de Baeckeoffe pour 12 personnes:

  • 1,2 kg de jarret de bœuf
  • 1,2 kg d’épaule de porc ou d’échine
  • 1,2 kg d’épaule d’agneau ou de gigot
  • 3,6 kg de pommes de terre
  • 8 gros oignons – 2 poireaux – 6 belles carottes
  • 1 pied de porc – 1 queue de porc
  • Graisse d’oie pour le plat – 1 barde de lard
  • 1 litre de Riesling
  • 3 clous de girofle – 12 baies de genièvre
  • 4 gousses d’ail – 1 branche de céleri
  • 3 branches de thym – 6 feuilles de laurier
  • 1 cuillère à soupe de poivre en grains – Sel et Poivre
  • 2 cuillères à soupe de graisse d’oie
  • 500 g de farine – 25 cl d’eau

Déroulement

  1. Couper la viande en cubes.
  2. Eplucher deux oignons puis les couper en deux et les piquer des clous de girofles.
  3. Ranger la viande dans un gros saladier avec les carottes.
  4. Ajouter le thym et le laurier.
  5. Verser la cuillère à soupe de poivre en grains.
  6. Couper la branche de céleri.
  7. Ajouter les gousses d’ail écrasées et les baies de Genièvre.
  8. Verser le vin blanc, il doit couvrir complètement la viande.
  9. Fermer le plat avec un film alimentaire et laisser reposer une nuit dans un endroit frais.
  10. Eplucher les pommes de terre le lendemain et les couper en rondelles.
  11. Eplucher et couper les carottes en rondelles.
  12. Eplucher et couper les oignons restants en rondelles.
  13. Badigeonner le plat d’un peu de graisse d’oie.
  14. Mélanger tous les légumes dans un plat.
  15. Commencer votre baeckeoffe avec une rangée de légumes.
  16. Ajouter une rangée de viandes marinées.
  17. Recommencer jusqu’à épuisement des ingrédients.
  18. Couvrir la préparation avec le vin de la marinade.
  19. Poser enfin le pied et la queue de cochon.
  20. Couvrir de la barde afin de protéger de la cuisson longue et les pommes de terre du dessus.
  21. Mélanger la farine et l’eau, puis lutter le moule a Baeckeoffe
  22. Cuire dans un four à 180° pendant au moins 5 à 6 heures.

Quel vin boire avec un Baeckeoffe : Un Riesling de Nicolas