InfoLettre

n°16 - Avril 2017

---

Prochaine rencontre Circuits-Courts le :

Dimanche 23 avril 2017 de 9h00 à 17h00

A Roissy en Brie - La grande halle au parc des Sources

Avenue Maurice Vlaminck - 77680 Roissy en Brie

GPS : 48° 47' 36.1"N  -  2° 38' 56.2''E

24 Producteurs seront présents.

Vous trouverez les coordonnées de ces producteurs, les produits en vente et les prix dans le catalogue 2017 : http://circuits-courts.com/wp-content/uploads/2017/04/1704-Catalogue-CC-Et%C3%A9-2017.pdf

Déjeunez sur place

Vous pourrez composer votre repas à votre guise.....

---

Daniel et Jennifer nous font partager leur passion des abeilles et du miel.

Croyez-vous qu’il est tombé dans le pot de miel lorsqu’il était petit !

Probablement comme tous les enfants, mais à ce jeune âge, Daniel ne pensait pas en faire son métier durant 40 ans.

 

Déjà ses qualités se révélaient, patience, observation, actualisation permanente des méthodes.

Un jour, en haut de la piste noire, notre moniteur de ski s’élança avec une telle fougue qu’il se retrouva au Jardin du Luxembourg à Paris…

Des plantes aux pollinisateurs, ce n’est pas le hasard, sa passion était née.

Formation, stages chez plusieurs apiculteurs dans différentes régions françaises puis de retour dans son Morvan natal il installe ses premières ruches.

L’apiculteur doit procurer au rucher un abri, des soins, et veiller sur son environnement

L’apiculture est courante dans le Haut-Empire Egyptien. Les Mayas vouaient un culte aux abeilles et à leur dieu Ah-Muzen-Cab. L’abeille était déjà présente sur terre il y a soixante millions d’années. Cette longévité est le résultat de l’adaptabilité exceptionnelle de cette espèce.

 Découvrons cette jolie petite bête besogneuse et vitale pour la survie de l’homme. Ecoutons Daniel notre guide intarissable :

" Les espèces domestiquées sont principalement l’Apis Mellifera et l’Apis Cerana. Une colonie d’abeilles se compose d’une reine unique, de nombreuses ouvrières, d'un harem de faux-bourdons mâles, de couvain, œufs, larves, et nymphes.

Une seule colonie occupe une seule ruche. La population de la colonie varie suivant les saisons. Elle est plus importante pendant les périodes où les ressources sont abondantes, de 30 000 à 70 000 individus afin d’effectuer le plus de récoltes possibles. Elle diminue en hiver, entre 6000 et 20 000 mille individus afin de minimiser la consommation de provisions ".

Mais elle doit demeurer suffisamment forte pour relancer la colonie au printemps ".

 La vie d'une abeille est très courte

Seules les reines et les faux-bourdons se reproduisent en tant qu'individus, par voie sexuée. Ce mode de reproduction favorise le brassage génétique. Mais les individus ne vivent pas très longtemps, moins d'un an pour les abeilles et jusqu'à cinq ans dans le cas d'une reine.

Si sa reine meurt, une colonie est dite « orpheline » et son espérance de vie chute rapidement. Pour produire  une nouvelle reine, les ouvrières sélectionnent de jeunes larves fraîchement pondues, deux à trois jours au maximum, agrandissent leur cellule et les nourrissent exclusivement de gelée royale. Cette substance acide de qualité supérieure permet aux larves de se développer en reines. La première née éliminera toutes les autres afin d'assumer seule la survie de la colonie.

Le maintien de la population d'une colonie se fait grâce à la reine, dont le rôle est de pondre constamment. Une reine peut pondre jusqu'à 2 000 œufs par jour. La gelée royale assure l’endurance et la longévité de la reine, maillon essentiel de la survie de la ruche.

En résumé, la reine engendre des ouvrières et les ouvrières produisent une reine. Une colonie est donc potentiellement immortelle même si les individus qui la constituent sont mortels.

Des ouvrières infatigables qui ne comptent pas leurs heures et n’hésitent pas à parcourir des milliers de kilomètres

Pour survivre et se reproduire, une colonie d’abeilles a besoin de ressources, qui lui proviennent essentiellement de la flore environnante. Les ouvrières s'emploient toute leur vie à récolter ces matières-premières, nectar de fleurs, pollen, propolis...  en vue de fournir à la ruche les matériaux qui lui sont nécessaires, et de produire de la nourriture.

Les abeilles récoltent le pollen pour nourrir leurs larves, et stockent le surplus dans des cellules, c'est le pain d’abeille.

 La qualité imputrescible du miel qu'elles produisent leur permet de le stocker en vue de la période hivernale. Ces réserves sont consommées quand les abeilles ne peuvent aller se nourrir à l'extérieur, intempéries, hiver, absence de floraison, etc…

 En moyenne, chaque abeille transporte dans son jabot 0,025 g de nectar de fleur matière-première pour la fabrication du miel. Un gramme de nectar nécessite que les abeilles visitent 8 000 fleurs. Un kilogramme de miel correspond ainsi à 5,6 millions de fleurs visitées et 40 000 km  parcourus. Pendant une bonne année, une ruche très prospère peut produire près de 100 kg de miel. Sur cette quantité de miel produite, deux-tiers nourrissent les abeilles et un-tiers est récolté par l’apiculteur.

Tout le savoir-faire de Daniel, notre apiculteur, est de veiller constamment à placer ses ruches dans un lieu optimum pour la qualité de vie de ses milliers de protégées et des différents miels qu’ils désirent obtenir

L'apiculture est souvent associée à une observation de l’écosystème entourant les ruchers, avec la nécessité de certaines connaissances en botanique et entomologie, étude des insectes.

Pour l’installation d’une ruche il conviendra de s'éloigner le plus possible des agricultures les moins propres, pesticides, organismes génétiquement modifiés...

Généralement on éloigne les ruches des agglomérations et de l'activité humaine, d'où une sécurité accrue pour les colonies comme pour les gens.

Sachez que le comportement des abeilles va toujours dans le sens de la sauvegarde de la colonie. En tant qu'individus, les abeilles possèdent un instinct de survie limité, et n'hésitent pas à se sacrifier pour défendre leur colonie. Si elles piquent cela implique leur mort à court terme.

 L’accès à l’eau et à la nourriture est vital. Un abreuvoir ou une mare peuvent subvenir aux besoins en eau de la colonie.

Pour les ressources florales, notre apiculteur place ses ruches dans un environnement plus ou moins diversifié. Cela aboutit par exemple à la production de miel "toutes fleurs" ou à dominante.

Elaboration du miel :

Notre apiculteur a ses indics  !

La composition de chaque miel est différente car celui-ci dépend de l’environnement dans lequel évoluent les abeilles qui le produisent.

Elles butinent les substances édulcorées qu’elles trouvent sur les différentes plantes et arbres qui se présentent autour d’elles dans un rayon approximatif de 2km, parfois beaucoup plus. Les miels élaborés de cette façon constitueront des miels de fleurs.

Elles récoltent également les excrétions des insectes ce qui donnera un miel dit de miellat ou miel de forêt.

Le relief, la saison, la région ou tout environnement spécifique pourra être mis en valeur par l’apiculteur pour rendre son miel unique.

Choisir le lieu et la période optimum afin que ses protégées butinent les fleurs qui produiront le miel qu’il désire obtenir, fait partie de l’expérience et des secrets de Daniel. Son réseau composé d’agriculteurs et de forestiers observateurs de la météo et de la nature l’informent du moment le plus favorable et du lieu exact pour y transporter ses ruches.

Notre vétérinaire veille à leur bien-être et notre récolteur les débarrasse du surplus…

En tant qu'insectes, les abeilles sont directement vulnérables aux intempéries, pluie,  froid, mais aussi au vent qui évacue la chaleur et disperse les abeilles, et à la lumière directe du soleil. La reine craint la lumière.

Les ruches modernes sont constituées d'un corps surmonté de hausses ou étages supplémentaires, dans lesquels sont emboîtées des cadres qui peuvent être déplacés indépendamment les uns des autres. La reine vit dans le corps, et le miel est stocké dans les hausses. L'ouverture de la ruche se faisant par le haut, il est possible d'accéder aux hausses sans toucher au corps.

Beaucoup d'apiculteurs récoltent le miel plusieurs fois dans l'année, notamment après chaque floraison dominante afin de séparer les miels, exemples : châtaigner, colza, tournesol, etc...

Les abeilles ne produisent pas uniquement du miel…

Une ruche produit diverses matières dont les vertus sont multiples. La plus connue est le miel mais il y en a d'autres, comme la gelée royale, aux vertus anti-cancérigènes, la cire qui était utilisée pour faire des chandelles, pour l'entretien des meubles en bois, la propolis, aseptisant et antibiotique, le pollen, comestible et riche en protéines.

De la théorie à la dégustation il existe un Circuits-Courts !

Lors de notre prochaine rencontre « du producteur au consommateur » qui se déroulera le dimanche 23 avril 2017 à ROISSY EN BRIE Daniel et Jennifer vous proposeront de découvrir leurs produits et déguster leur différents Miels :

-  Acacia, Printemps, Tilleul, Fleurs du Morvan, Châtaignier, Sapin, etc…

-  les produits de la ruche, Pollen, Bonbons, Pain d’épices, etc…

-  la gamme de produits à la Propolis

Vous trouverez sur le catalogue, page 11, l'ensemble des produits qu'ils vous proposent : http://circuits-courts.com/wp-content/uploads/2017/04/1704-Catalogue-CC-Et%C3%A9-2017.pdf.......

Si vous passez dans le Morvan arrêtez-vous à ROUVRAY dans le département de la Côte-d’Or plus précisément à la Croisée. Mais prévenez les de votre arrivée afin qu’ils quittent momentanément leurs amies les abeilles.

03 80 64 70 61 - 06 36 96 72 86 - 06 74 24 54 03

 Daniel BLANC et Jennifer serons heureux de vous accueillir et de vous faire partager leur passion.

---

Conformément à la Loi Informatique et Libertés et à la Loi sur la Confiance dans l’économie Numérique, LCEN, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de modification et de suppression concernant les données qui vous concernent. Si vous souhaitez vous désinscrire cliquer sur : Se désabonner, en bas de page.

Si vous souhaitez modifier votre adresse Email cliquez sur : http://circuits-courts.com/?page_id=17 rubrique contact.

---